santeboisenergie

Comment se protéger d’une intoxication au monoxyde de carbone ?

Lorsque la température baisse, le risque d’intoxication au monoxyde de carbone augmente. Une centaine de personnes meurent chaque année en moyenne, et le monoxyde de carbone est la première cause de décès accidentels par substances toxiques en France. La plupart de ces empoisonnements accidentels se sont produits à domicile. Les monoxydes de carbone sont des gaz dangereux qui ne peuvent pas être détectés par l’homme.

Marquer la source de monoxyde de carbone

Plusieurs types de véhicules et d’équipements peuvent libérer du monoxyde de carbone et provoquer des intoxications. L’utilisation de ces appareils et véhicules ne présente généralement aucun risque pour votre santé, mais ils peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone. Par mesure de précaution pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone, aérez chaque pièce de votre maison pendant au moins 10 minutes par jour, même à des températures plus fraîches. Vérifiez que les évents sont bien ventilés et ne bloquent pas l’entrée et la sortie d’air. Laissez également l’air circuler sous la porte. N’utilisez pas le radiateur d’appoint en continu. Suivez les consignes de sécurité du fabricant et installez l’appareil dans une pièce bien aérée.

Précaution à prendre

La bonne manière de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone est d’agir en toute sécurité. Placez un avertisseur de monoxyde de carbone dans les zones où se trouvent des sources de ce gaz. N’utilisez pas d’équipement à essence, comme l’essence ou le propane, dans les pièces, les abris ou les véhicules. Respecter les règles d’entretien et de sécurité de l’équipement. Par exemple, si vous avez un foyer ou un poêle à combustion lente, ramonez votre cheminée au moins une fois par an au printemps ou à l’automne. Assurez-vous également qu’il n’est pas obstrué ou qu’il ne fuit pas. Utiliser du personnel qualifié. Par exemple, demandez à un mécanicien qualifié d’inspecter les composants du système d’échappement de votre véhicule.

Précaution à prendre pendant un travail

Les travaux d’excavation avec des explosifs produisent souvent du monoxyde de carbone. S’il ne se dissipe pas dans l’air, le monoxyde de carbone peut se propager à travers le sol jusqu’aux bâtiments ou aux espaces clos. Les bâtiments situés à moins de 100 mètres du site de dynamitage sont les plus exposés au risque de contamination par le monoxyde de carbone. Il existe un risque d’intoxication au monoxyde de carbone si des travaux de creusement d’explosifs sont effectués à proximité de votre domicile. En fait, ce gaz peut s’infiltrer dans votre maison depuis le sous-sol. L’infiltration peut se produire de jour comme de nuit, même après quelques jours de travail.

Quitter la version mobile